Bilan du rassemblement du 5 novembre 2022 à CALLAC

I- Retour sur la journée mobilisation antifasciste du 5 novembre

A l’appel d’habitantEs, associations, organisations politiques et syndicales, collectifs antifascistes, c’est près de 1 000 personnes qui se sont rassemblées le 5 novembre pour s’opposer à la tenue du meeting de "ténors" de la supercherie du "grand remplacement" pour la majeure partie issue de Reconquète. Les participantEs arrivent dès la première heure après avoir dû montrer "patte blanche" pour accéder au site kan an dour ; dès 10h30 tous les accès à Callac sont bouclés et les véhicules arrétés : contrôles et scan des pièces d’identités, fouilles des véhicules jusqu’à vider les glacières... La mobilisation de 200 gendarmes est annoncée dont une (...)


Mobilisation pour Sacha, et pour l’abolition du mitard

La prison tue. Tous les deux jours, une personne meurt derrière les murs des taules françaises.

Et le mitard ou quartier disciplinaire (QD) est l’une des armes les plus létales de ces machines à tuer que sont les prisons. En plus de l’isolement forcé, des privations sensorielles, de la privation d’activité et de l’insalubrité qui le caractérisent, le mitard est un espace où la violence carcérale s’exerce à plein régime. Ces cachots sont faits pour détruire psychologiquement et physiquement ceux qui y sont enfermés. Les détenuEs, encore plus que dans le reste de la prison, sont soumiSEs à l’arbitraire du personnel pénitentiaire. De nombreux témoignages font état de passages à tabac et d’humiliations qui vont parfois jusqu’au meurtre maquillé en suicide comme par exemple dans le cas d’Idir ( (...)


5 Novembre 2022 à Callac : la préfecture déploie le tapis rouge pour les chantres de la xénophobie

La nouvelle a été confirmée et largement reprise dans la presse cette semaine, le « rassemblement » organisé par Catherine Blein et ses amiEs d’extrême droite est finalement autorisé par la préfecture malgré plusieurs plusieurs demandes d’interdiction.

Catherine Blein en compagnie de Marine Lepen et Pierre-Yves Lopin avant son exclusion du FN.

L’organisatrice principale a beau clamer à qui voudrait l’entendre que l’association « les amis de Callac et ses environs » n’est pas d’extrême droite mais plutôt « patriote (...) », la composition de la tribune prévue samedi 5 n’annonce rien d’autre qu’un meeting du parti Reconquète élargi.

« Les amis de Callac et de ses environs », un cache sexe de Zemmour en Bretagne

En effet le 26 octobre nous apprenions via la presse que l’association « Les amis de Callac » avait été gangrenée par Reconquête à travers les mots d’un de ses fondateur Michel Riou. Celui-ci remonte une nouvelle association : Démocratie à Callac. Il indique dans l’Echo de l’Armor et de l’Argoat : « Nous condamnons avec la plus grande fermeté le (...)


Rassemblement Antifasciste et Festif à Callac le 5 novembre 2022

Callac / 5 novembre : rassemblement antifasciste, festif et solidaire

Soyons nombreu-x-ses à Callac le 5 novembre pour faire face au fascisme en réaffirmant nos valeurs pour une Bretagne antifasciste, ouverte & solidaire, pour la justice sociale, les services publics et l’égalité de droits entre tou-te-s.

Est-ce que l’arrivée de quelques dizaines de réfugiéEs avec une carte de séjour créera plus de désordre que :
- la disparition des services de santé de proximité (menaces de fermeture de services des hôpitaux de Guingamp et de Carhaix)
- les fermetures de classe dans les écoles du secteur,
- les difficultés d’accès au logement dues à la spéculation immobilière. Ce sont les riches qui achètent des résidences secondaires qui font monter les prix de l’immobilier.Ce sont des BretonNEs qui mettent des logements indignes en location ou qui privilégient la location de courte durée.
- Ou encore la mise en place de grands projets inutiles (par exemple le projet d’usine à saumons sur Plouisy) au profit de multinationales qui (...)


Rassemblement le 20 avril 2022 18h : Contre le fascisme et le capitalisme, unissons nos luttes !

Contre le fascisme et le capitalisme, unissons nos luttes !

Nous appelons toutes celles et ceux qui refusent l’idée que le RN est un parti comme les autres à se rassembler le mercredi 20 avril à 18h Square Salvadore Allende (à côté des Champs) à Saint Brieuc.

Derrière le masque médiatique de la dédiabolisation, on retrouve chez Marine Le Pen tous les ingrédients du fascisme : racisme, sexisme, violence... Les médias aux mains des grands groupes du CAC 40 permettent à l’extrême droite de vomir leur haine des minorités et distiller leurs idées dans la société. Ainsi 36 % des invités politiques de CNEWS sont d’extrême droite, TPMP l’émission de Cyril Hanouna a consacré 53 % de son temps d’antenne politique à des candidats d’extrême droite. Les théories sur le wokisme ou l’islamogauchisme sont réemployées par des ministres tels que Blanquer ou Vidal, et relayées le plus souvent sans questionnement journalistique.
Si elle arrive au pouvoir, Marine Le Pen mettra en (...)


SOLIDARITE LIBRE FLOT

Rassemblement samedi 9 avril a 12h devant la préfecture de saint brieuc pour exiger la Liberté pour Libre Flot et contre la progression de l’autoritarisme
Tout comme des centaines de volontaires partent pour l’Ukraine, Libre Flot s’est engagé en 2018 dans le combat contre Daesh aux côtés des Unités de Défense du Peuple (YPG) au Rojava.
Le 8 décembre 2020, il est arrêté dans le cadre d’une vaste opération « anti-terroriste » avec 8 autres personnes (toutes relâchées). Comme dans l’affaire Tarnac, le dossier d’accusation paraît vide.

Pourtant, malgré l’absence d’éléments matériels probants, il croupit à l’isolement total sur ordre du ministre de la justice depuis 15 mois maintenant. L’isolement est pourtant censé être une mesure d’exception et limitée dans le temps car considérée comme une forme de torture par les organisations de défense des droits humains.

Pour dénoncer cette injustice, il a entamé une grève de la faim depuis le 27 février. Fin mars, la dégradation de son état de santé a nécessité son hospitalisation.

Le traitement extrême qui lui est infligé contraste avec le laisser-faire complice du gouvernement, de sa police et de sa justice quand l’extrême droite violente et assassine. A titre d’exemple, la semaine (...)


La haine n’a sa place, ni à Saint Brieuc ni ailleurs !

L’extrême droite est une machine à exclure, à diviser et à casser les conquis sociaux et les droits collectifs et individuels.
Les discours nationalistes et fascisants trouvent leur ancrage dans les conséquences des crises que nous traversons.
Alors que les mouvements sociaux sont criminalisés, des locaux de groupuscules fascistes ouvrent un peu partout en France. Des agressions racistes, islamophoes, antisémites, sexistes, homophobes et contre les militants des syndicats et associations sont commises par l’extrême droite.
Les solutions politiques sont ailleurs : dans l’investissement des luttes sociales, associatives, écologiques, dans les revendications que portent les opprimé-es afin de créer une société réellement (...)


Rassemblement contre le racisme et les violences policières

Contre le racisme et les violences policières

C’est autour du meurtre insupportable de George Floyd aux Etats-Unis que se sont agrégées les colères de ceux et celles qui par-delà les frontières, n’en peuvent plus de subir les discriminations, la violence sociale et la criminalisation de leurs combats.. Et plus largement de tous ceux et celles qui ne veulent plus que des vies aient moins de valeur que les autres.
Le gouvernement qui comptait peut-être museler les colères sociales en appelant à l’unité nationale contre la crise sanitaire s’est retrouvé confronté à une vague de contestation, qui semble bien être une lame de fond. Une lame de fond contre le racisme et les violences des forces de l’ordre perpétrés dans (...)


CARNAVAL DU JOUR D’APRES

Relais d’info provenant des brioches masquées

CARNAVAL DU JOUR D’APRES
Ce samedi 16 mai convergeons à midi autour du marché de Saint-Brieuc, par groupe de 10 maximum, en respectant les distances, avec des masques colorés, des déguisements et des slogans à pied, en vélo, en brouette... Reprenons la rue pour partager nos joies et nos colères à l’occasion d’un carnaval festif et revendicatif !

Stop au monde tel qu’il est ! Nous n’avons plus à subir ce produit périmé !
Cette crise sanitaire l’a prouvé : la compétition, la course financière, l’individualisme et le saccage de notre environnement peuvent être stoppés net.
Depuis le début de la pandémie, les tenants du pouvoir ont montré leur incapacité à nous protéger. (...)


MANIFESTATION CONTRE LA REFORME DES RETRAITES

Pour que soit retiré le projet de contre réforme des retraites

jeudi 6 février 11h30 parc des promenades

vendredi 7 février 18 h place Duguesclin pour une marche aux flambeaux

mercredi 29 janvier
Rassemblement départemental à 13h30 puis manifestation au départ de la Place de la Liberté à Saint Brieuc

jeudi 30 janvier
Rassemblement à12H devant le tribunal de grande instance de Saint Brieuc

Jeudi 16 janvier 2020 :

Rassemblement départemental à 13h30 puis manifestation au départ de la Place de la Liberté suivie d’une AG des grévistes

Samedi 18 janvier 2020 :

11h : Rassemblement sur le parvis de la gare de Saint-Brieuc


Noustoutes22 23 novembre

Contre Les Violences Faites Aux Femmes

MArche à Saint Brieuc samedi 23 novembre 2017 à 14 Heures place Du Guesclin.

PDF - 64.7 ko

Nouvel appel à rassemblement contre l’invasion et la tentative de nettoyage ethnique au Rojava

Depuis le 9 octobre l’armée turque a lancé une offensive dans le nord de la Syrie contre les forces kurdes.
Elle a bombardé des populations civiles en violation de tous les droits internationaux (utilisation d’armes chimiques, viols...) et déjà fait des centaines de morts et de blessés.
De peur que cela fasse tâche d’huile en Turquie, Erdogan veut anéantir ces populations qui sont en train de mettre en place un régime démocratique, écologique, égalitaire et respectueux de toutes les minorités.

Cette attaque n’a pu se faire qu’avec la bienveillance des puissances occidentales, qui sont membres de l’OTAN (alliance militaire à laquelle appartiennent aussi la Turquie et les USA). Le feu vert en a été donné par le retrait des (...)


TRIBUNE DE SOUTIEN A VINCENZO

APPEL INTERNATIONAL ET TRANSEUROPÉEN À LA SOLIDARITÉ AVEC VINCENZO VECCHI !
PARCE QUE NOUS, MEMBRES DE COLLECTIFS ET D’ORGANISATIONS ASSOCIATIVES, SYNDICALES ET POLITIQUES, SOMMES CONCERNÉ.E.S. Qui est Vincenzo Vecchi et pourquoi doit-on empêcher son renvoi en Italie ?
Vincenzo Vecchi a été arrêté le 8 août en Bretagne sous le coup de deux Mandats d’Arrêt Européen (MAE), pour des condamnations à 13 et 4 ans de prison en Italie. Des peines prononcées sans preuve et totalement disproportionnées eu égard aux prétendus faits reprochés.
Vincenzo avait participé tout d’abord en 2001 à Gênes à la manifestation contre le G8 et en second lieu en 2006 à Milan à une manifestation anti-fasciste non autorisée. Cette dernière (...)


Communiqué bilan de la journée du 19/10

Plus de trois cent personnes se sont rassemblées avant de manifester dans les rues de St-Brieuc ce samedi 19 octobre à l’appel du collectif de soutien au Rojava. Ce collectif rassemble des individus, organisations politiques et syndicales, associations et collectifs solidaires des populations attaquées par l’armée turque au Rojava.

Le rendez-vous était donné à 15h place Duguesclin, ce samedi. L’information semble bien circuler dans les réseaux et avec les tractages réalisés sur le marché briochin comme au festival carnavalorock, puisque ce sont plus de 300 personnes qui se rassemblées avant de défiler dans les rues de St-Brieuc pour manifester leur Soutien aux populations victimes de l’invasion de l’armée turque au nord est de la Syrie.

Après une prise de parole dénonçant les crimes d’Erdogan et de ses milices djihadistes alliées, l’inaction et complicité des états occidentaux notamment par les ventes d’armes, les manifestant-es se sont symboliquement allongées pour dénoncer le massacre en cours des populations avant de défiler dans le centre (...)


Rassemblement Solidarité Rojava

Rassemblement samedi 19 octobre à 14 heures devant la préfecture de Saint Brieuc, à l’initiative des Kurdes et des militantEs de Saint Brieuc, contre l’invasion et l’opération de nettoyage ethnique au Rojava par l’armée turque et ses supplétifs djihadistes.

La semaine dernière, le monde a vu l’armée turque entreprendre d’écraser l’un des plus importants mouvements démocratiques de notre époque, l’Administration autonome du Nord et de l’Est de la Syrie (AANES).

La vérité sur le nettoyage ethnique

Depuis l’après-midi du 9 octobre, la Turquie pilonne des villes et des agglomérations situées le long de la frontière entre la Syrie et la Turquie, notamment Qamishlo, Derik et les villages autour de Kobanê. L’armée turque et ses supplétifs – dont beaucoup sont des forces djihadistes – ont franchi la frontière pour tenter de s’emparer des villes de Serêkaniyê (Ras al Ain) et de Tel Abyad (Girê Spî). Cette attaque n’a pu se faire qu’avec la bienveillance des (...)


Rassemblement en soutien à Vincenzo

Rassemblement en soutien à Vincenzo : Ni
extradition ! Ni prison ! Liberté pour Vincenzo !!!

Création du comité de soutien Vincenzo/ Saint Brieuc

lundi 19 août, à 18h, devant la préfecture de Saint Brieuc pour la constitution d’un
comité de soutien à Vincenzo Vecchi, ressortissant italien réfugié en
Bretagne (Rochefort-en-Terre) depuis 8 ans, récemment arrêté,
actuellement emprisonné à Rennes et menacé d’extradition vers l’Italie
où la justice, en vertu d’une loi fasciste datant de 1930, l’a condamné
à une peine de 12 ans de prison pour avoir pris part aux manifestation
anti-G8 à Gênes, en 2001 et à un rassemblement antifasciste, à Milan, en
2006.

Compte-tenu de la disproportion de la peine infligée au regard des faits
reprochés, compte-tenu du contexte politique actuel en Italie (prise de
pouvoir (...)


Une seule urgence : la solidarité et la justice sociale !

Nous sommes dans la rue, nous, femmes, hommes, citoyenNEs, associations et organisations politiques et syndicales pour défendre les valeurs de la solidarité, de l’antiracisme et de l’antifascisme. Parce qu’elles sont attaquées quotidiennement, nous sommes assignés à résister .

La banalisation des thèses de l’extrême droite

Les dernières élections régionales ont confirmé un recours au vote FN décomplexé depuis l’accession de Marine Le Pen à sa tête. Celui-ci aurait évolué mais ses idées n’ont pas changé : son programme reste le même, ultra-libéral et basé sur le repli sur soi et le rejet de l’Autre. Présent quasi quotidiennement sur les plateaux TV/radio, la plupart des médias se font le relais de (...)


Articles les plus récents

vendredi 13 avril 2018

Gaza : stop aux assassinats de civils désarmés

Le CVA22 relaie l’appel d’AFPS Saint-Brieuc : L’Association France-Palestine Solidarité appelle à un rassemblement Samedi 14 avril à 11 h place Duguesclin
Nous invitons les (...)
jeudi 5 avril 2018

Manif de solidarité avec les réfugié-e-s RENNES le Sam 7/4

Manifestation de soutien aux migrant-e-s : contre les tests osseux, procédure Dublin et pour l’accès au logement.
https://rennes.demosphere.eu/rv/13571
jeudi 22 mars 2018

Retour sur la journée de mobilisation du 17 mars

Retour sur la journée de mobilisation de soutien à Afrin.
Le matin 500 tracts ont été distribués sur le marché du centre ville. Les tracts ont été bien accueillis. Cela a permis d’ouvrir des discussions (...)
lundi 19 mars 2018

RASSEMBLEMENT A LORIENT LE 31 MARS

Toutes et tous dans la rue le 31 Mars, 14h, Lorient, église de Kerentrech (place de l’Yser).
Réactualisé le 27 03 2018 "Solidarité Afrin !
Depuis le 20 janvier 2018, l’armée d’occupation turque (...)
mardi 13 mars 2018

Rassemblement samedi 17 mars contre les attaques Turques à Afrin

Rassemblons nous samedi 17 mars à 14 heures devant la préfecture de Saint Brieuc, en soutien au peuple Kurde. Contre le massacre des habitants d’Afrin, puis des autres villes du Kurdistan.
L’armée (...)

La plateforme du CVA 22

Le Collectif de Vigilance Antifasciste 22 est d’abord né d’une réaction, d’une volonté d’action contre la propagation des idées d’extrême­-droite qui s’est concrétisée à Saint­-Brieuc par l’appel à un rassemblement contre l’accueil des migrants. Il n’était pas question pour nous de leur laisser la rue.

Au-­delà de cette initiative, les organisations et individuEs alors réuniEs sont tombées d’accord pour que la contre ­offensive s’inscrive dans la durée, au vu de la (...)