La haine n’a sa place, ni à Saint Brieuc ni ailleurs !

jeudi 10 février

L’extrême droite est une machine à exclure, à diviser et à casser les conquis sociaux et les droits collectifs et individuels.
Les discours nationalistes et fascisants trouvent leur ancrage dans les conséquences des crises que nous traversons.
Alors que les mouvements sociaux sont criminalisés, des locaux de groupuscules fascistes ouvrent un peu partout en France. Des agressions racistes, islamophoes, antisémites, sexistes, homophobes et contre les militants des syndicats et associations sont commises par l’extrême droite.
Les solutions politiques sont ailleurs : dans l’investissement des luttes sociales, associatives, écologiques, dans les revendications que portent les opprimé-es afin de créer une société réellement égalitaire, et dans une redistribution réelle des pouvoirs et des richesses.
Nous appelons la population à se mobiliser samedi 12 février 2022 à 16h30 devant la salle Stéreden de Saint Brieuc pour dire non à l’extrême droite incarnée par le zemmouriste Jean Messiha et pour une bretagne ouverte et solidaire.
Les premiers signataires : Le CVA22, la Ligue des droits de l’homme 22, solidaire 22, le NPA22 29 et 35 la LFI saint brieuc et allentours et Langueux en transition FSU22 et ENSEMBLE 22.


La plateforme du CVA 22

Le Collectif de Vigilance Antifasciste 22 est d’abord né d’une réaction, d’une volonté d’action contre la propagation des idées d’extrême­-droite qui s’est concrétisée à Saint­-Brieuc par l’appel à un rassemblement contre l’accueil des migrants. Il n’était pas question pour nous de leur laisser la rue.

Au-­delà de cette initiative, les organisations et individuEs alors réuniEs sont tombées d’accord pour que la contre ­offensive s’inscrive dans la durée, au vu de la (...)