NON A L’ENTRISME DE L’EXTREME DROITE AU FESTIVAL DES HORTENSIAS

vendredi 25 mai

Loïc Le Naour est président du festival des Hortensias de Perros-Guirec, un festival d’ampleur qui met en valeur folklores et traditions bretonnes. Un festival subventionné par l’argent public.

Or, Le Naour est avant tout un militant d’extrême-droite. Il se sert de son statut pour offrir une tribune et une visibilité à ses idées, ainsi qu’à ses proches d’ultra-droite.

La culture bretonne ne sera jamais un tremplin pour les fascistes !

LE NAOUR, DEMISSION  !

Prezidant kevredigezh gouel an « Hortensias » eo Loic Le Naour. Arc’hant publik ’vez roet d’ar gouel-se.

Met dre an hengoun ha sevennadur Breizh emañ o klask lakaat war well e mennozioù hag e vignoned eus an tu dehoù-pellañ.

Hon sevennadur na servijo ket da reiñ lañs d’ar faskourien !

LE NAOUR, ER-MAEZ !

Pour la démission de.Le Noaour et du nouveau CA du festival des Hortensias, contre les subventions de l’extrême droite. Les premiers signataires : CVA22, CNT22 et 29, la France Insoumise 22, SOLIDARIES, 22.ATTAC 22, PCF Tregor, Ensemble 22

PDF - 7.3 Mo

Documents joints

PDF - 7.3 Mo


La plateforme du CVA 22

Le Collectif de Vigilance Antifasciste 22 est d’abord né d’une réaction, d’une volonté d’action contre la propagation des idées d’extrême­-droite qui s’est concrétisée à Saint­-Brieuc par l’appel à un rassemblement contre l’accueil des migrants. Il n’était pas question pour nous de leur laisser la rue.

Au-­delà de cette initiative, les organisations et individuEs alors réuniEs sont tombées d’accord pour que la contre ­offensive s’inscrive dans la durée, au vu de la (...)