RAC à Saint Brieuc - MAJ du 23/06/19

dimanche 23 juin

Voici un dossier transmis par des camarades antifascistes (publié initialement le 21/03/19 et mis à jour le 23/06/19) :

Début 2019, la promotion sur facebook d’un concert organisé en Bretagne le 23 mars 2019 a attiré notre attention. L’affiche méritait de creuser ce qui se tramait autour de l’organisation de cet évènement estampillé RAC (Rock against Comunism). Le RAC est un genre de musique OI ! dont les textes viennent flirter avec les thématiques chères aux idéologies nationalistes, racistes voire néonazies.

Nous avons donc cherché différents documents, pour la majeure partie disponibles sur internet, et décidé de les compiler dans ce dossier afin d’éclaircir les liens divers entre les groupes musicaux, l’organisateur et l’extrême droite, voire les extrêmes droites.

Les recherches nous ont permis de découvrir que l’organisateur de ce concert était un personnage bien connu et implanté dans la vie publique briochine ces dernières années, Ronan Danic, tatoueur, organisateur du salon du tatouage et du festival Street ink mas party. Contraint de faire figure lisse pour raisons commerciales depuis qu’il s’est installé sur St Brieuc, Ronan Danic semble bien, avec cet évènement, dévoiler insidieusement sa face sombre.

Des antifascistes breton-ne-s

PDF - 1.6 Mo

Documents joints

PDF - 1.6 Mo


La plateforme du CVA 22

Le Collectif de Vigilance Antifasciste 22 est d’abord né d’une réaction, d’une volonté d’action contre la propagation des idées d’extrême­-droite qui s’est concrétisée à Saint­-Brieuc par l’appel à un rassemblement contre l’accueil des migrants. Il n’était pas question pour nous de leur laisser la rue.

Au-­delà de cette initiative, les organisations et individuEs alors réuniEs sont tombées d’accord pour que la contre ­offensive s’inscrive dans la durée, au vu de la (...)