Rassemblement samedi 17 mars contre les attaques Turques à Afrin

mardi 13 mars

Rassemblons nous samedi 17 mars à 14 heures devant la préfecture de Saint Brieuc, en soutien au peuple Kurde. Contre le massacre des habitants d’Afrin, puis des autres villes du Kurdistan.

L’armée du dictateur Erdogan et ses alliés djihadistes sont prêts à rentrer dans Afrin pour y commettre un génocide. Les djihadistes soutenus par les Turcs et leurs partisans politiques à Ankara ont appelé à la « purification » d’Afrin des Kurdes et au retour des habitants « d’origine ».

La semaine dernière, l’armée syrienne exigeait des civils d’Afrin, entre 1 200 et 2 000 dollars, pour qu’ils puissent quitter le canton en toute sécurité, une extorsion qui représente le double du salaire annuel d’une personne moyenne. Il n’y a littéralement aucune issue pour les civils encerclés au nord par un mur de ciment massif de 3 m de haut et des djihadistes fournis par l’UE, des militaires turcs, des militaires syriens et anciens de Daesh sur les fronts est, ouest et sud, tout en étant bombardés du ciel !

Des milliers de combattants des SDF-YPG-YPJ se battent férocement pour sauver la ville et les civils, mais Erdogan n’a pas hésité à bombarder la ville et les zones civiles - et en fait, il l’a fait délibérément comme un acte de terrorisme manifeste - et les bombardements se poursuivent ! Les forces terrestres ne peuvent pas faire grand-chose pour défendre une ville assiégée sous un bombardement incessant !

On ne saurait trop insister sur l’urgence de la situation ! Et pourtant, le gouvernement et la diplomatie française restent muets. Ils ont bien vite oublié qui sont celles et ceux qui ont permis de faire plier Daesh ! Il a qualifié les forces YPG/YPJ de potentiels terroristes. Les YPG/YPJ se battent à la fois contre les fasciste religieux de Daesh et contre le pouvoir autoritaure en Turquie, mais également et surtout pour la mise en place d’une société véritablement égalitaire, féministe et écologique administré de façon autogérée au-delà des différences et origines.

Aussi, alors que ce WE, erdogan laissant entendre qu’il allait aisément prendre Afrin et massacrer ses populations, il a surtout dévoilé la suite de son projet en poursuivant une offensive en direction du Kurdistan irakien. C’est pourquoi, il est plus urgent de se mettre en action pour dénoncer les exactions de ce régime fasciste, allié à Daesh, dénoncer également le silence complice des gouvernants français et européens par tous les moyens !


La plateforme du CVA 22

Le Collectif de Vigilance Antifasciste 22 est d’abord né d’une réaction, d’une volonté d’action contre la propagation des idées d’extrême­-droite qui s’est concrétisée à Saint­-Brieuc par l’appel à un rassemblement contre l’accueil des migrants. Il n’était pas question pour nous de leur laisser la rue.

Au-­delà de cette initiative, les organisations et individuEs alors réuniEs sont tombées d’accord pour que la contre ­offensive s’inscrive dans la durée, au vu de la (...)